Comprendre l’incidence de la COVID-19 sur les lancements de nouveaux produits pharmaceutiques | MD Analytics Inc.
Menu

Comprendre l’incidence de la COVID-19 sur les lancements de nouveaux produits pharmaceutiques

La pandémie de COVID-19 a eu une incidence importante sur les activités des médecins, notamment la façon dont ils prennent connaissance des nouveaux produits et de la façon de les intégrer à leur pratique. Près de 1 spécialiste sur 3 et presque la moitié des généralistes ont indiqué que leur utilisation de nouveaux produits a baissé durant la pandémie, principalement en raison d’une moindre présence des entreprises pharmaceutiques, d’une réduction générale du volume de consultations de patients et d’un manque d’aise à prescrire de nouveaux médicaments.

Lire plus

Pour bien des médecins, les changements apportés par la pandémie de COVID-19 ont dressé un nombre d’obstacles uniques à l’utilisation de nouveaux produits. Pour la plupart d’entre eux, accéder à des renseignements sur les médicaments mis en marché durant la pandémie s’est avéré difficile, notamment en raison d’un plus faible nombre d’interactions avec les entreprises pharmaceutiques. Plus de 4 médecins sur 5 sont d’avis qu’ils ont eu moins de rencontres avec ces dernières, et la majorité s’entendent pour dire que ce manque d’interactions et les occasions limitées d’en apprendre davantage sur les nouveaux produits a compliqué l’évaluation de la place de ces derniers dans leur pratique. Nombreux sont les médecins qui soulignent également que leur manque d’engagement ou d’intérêt envers les interactions virtuelles n’a pas facilité l’accès à l’information. Beaucoup de médecins sont d’accord pour dire que les rencontres virtuelles avec les représentants ou les agents de liaison médicale étaient moins captivantes dans leur ensemble, et les médecins accordent généralement une note plus faible à leur satisfaction envers les discussions virtuelles qu’à celle envers les échanges en personne.

La plupart des médecins croient également la pandémie, en plus d’ériger des obstacles à l’apprentissage au sujet des nouveaux produits, a complexifié la mise en route de nouveaux traitements chez les patients. Le nombre d’interactions virtuelles avec les patients a aussi grimpé durant les deux dernières années, et la généralité des médecins a mentionné être moins à l’aise d’amorcer un traitement par un nouveau médicament durant une visite virtuelle ou à distance qu’en personne.

Comme la pandémie tire à sa fin et que les interactions reviennent tranquillement à la normale, il y a fort à parier que bien des problèmes causés par la COVID-19 s’estomperont. Dans le nouvel environnement découlant de la pandémie, où les interactions virtuelles auront toujours lieu dans certaines circonstances, il pourrait y avoir un besoin à combler pour mieux donner accès aux renseignements et augmenter le degré d’aise des médecins envers les interactions virtuelles tant avec l’industrie pharmaceutique que leurs patients.

Parmi les questions clés auxquelles des réponses ont été données, citons :

  • Quels changements percevez-vous quant à votre utilisation de produits nouvellement lancés ou approuvés?
  • À quelles difficultés avez-vous été confronté pour accéder à de l’information sur les nouveaux produits et les prescrire à vos patients durant la pandémie?
  • Quel est votre degré de satisfaction général envers les lancements de produits durant la pandémie de COVID-19?
Ce document infographique présente certains résultats de notre recherche indépendante. Veuillez communiquer avec nous pour savoir si votre organisation est admissible à une présentation complémentaire vous donnant accès au rapport complet.

Études antérieures

Nous sommes à votre disposition pour répondre à vos questions.